Concept Vignale

Concept Vignale

Article publié le 14/12/2015.

classé dans : Actualité Ford Groupe Grenard

Avec la Mondeo Vignale, Ford met un pied dans le cercle des berlines familiales premium. Cette finition plus luxueuse apporte un peu plus de raffinement et d'exclusivité, entre présentation plus soignée, équipement complet et insonorisation améliorée. 

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER NOTRE GALERIE PHOTO FORD MONDEO VIGNALE

Autrefois, les finitions haut de gamme Ford portaient l'appellation Ghia... désormais remplacée par Vignale, autre grand nom de la carrosserie italienne. A la manière d'autres généralistes comme Renault Initial Paris, Ford se lance donc dans les variantes embourgeoisées avec cette Mondeo huppée un peu à l'écart de la gamme Mondeo conventionnelle.

Essai Ford Mondeo Vignale 2.0 TDCi 210 ch

Quoi de neuf sur la Mondeo Vignale ?

Dans la silhouette de la Mondeo Vignale, les changements cosmétiques sont plutôt légers. Calandre façon nid d'abeille, quelques touches de chrome en bas du bouclier ... La signature Vignale est apposée sur les flancs et le jonc de chrome entre les feux arrière. Ceci dans le but de donner une allure un plus élégante à la grande berline Ford.

L'isolation a toutefois été revue : double vitrage, habillages de soubassements, et système audio avec réduction du bruit extérieur, à la manière des casques audio. La présentation progresse surtout à l'œil, grâce au cuir surpiqué étendu sur la planche de bord, et la très chic sellerie en cuir Windsor. Elégante, mais trop de plastiques d'aspect moyen sont encore apparents (contre-portes...).

La Mondeo Vignale se démarque aussi en matière de service, proposant une conciergerie dédiée notamment aux démarches de maintenance. Par exemple, un chauffeur se charge du convoyage et de la restitution de l'auto, lors des passages au garage. En termes d'équipement, rien de nouveau : la Vignale, basée sur la finition Titanium déjà bien dotée. Sont ajoutés les phares dynamiques à Leds (directionnels, et avec passage automatique en feux de croisement) et la peinture métallisée.

Haut de gamme oblige, seules les motorisations supérieures sont disponibles : hybride (187 ch), 2.0 essence Ecoboost (240 ch) et Diesel 2.0 TDCi (180 et 210 ch).

Essai Ford Mondeo Vignale 2.0 TDCi 210 chEssai Ford Mondeo Vignale 2.0 TDCi 210 ch

Sur la route : Confort et Dynamisme

Le 4 cylindres 2 litres TDCi 210 ch de notre essai est a priori la meilleure motorisation pour emmener les quelques 1.600 kg (à vide) de la Mondeo. Très souple, aidé par la boite automatique Powershift plutôt réactive et douce, ce Diesel bi-turbo délivre des performances intéressantes avec son couple très costaud (450 Nm à 2.000 trs/mn). Ses relances sont vigoureuses, mais l'imposante masse se traduit fatalement sur sa consommation. Environ 7,5 l /100 de moyenne.

D'emblée, le TDCi se montre royalement discret à vitesse stabilisée. Un peu moins au ralenti et en pleine charge ..

Pour le reste, on retrouve le comportement et l'intéressant compromis confort / dynamisme qui nous avait déjà favorablement surpris lors de nos premiers essais de cette quatrième génération de Mondeo.

Le châssis reste très bien tenu, même sur mauvais revêtement. La sensation d'agrément est globale concernant ce modèle. 

Essai Ford Mondeo Vignale 2.0 TDCi 210 chEssai Ford Mondeo Vignale 2.0 TDCi 210 ch

Tarifs : Ambitions Premium

Environ 40.000 € pour le modèle de base. Pour notre TDCi 210 ch dotée des sièges ventilés / massants, de l'aide au stationnement automatique ou encore du régulateur adaptatif, comptez 47.100 €. (Véhicule utilisé lors de l'essai).

Cela reste moins cher qu'une BMW 325d (à partir de 46.950 €) ou qu'une Mercedes C 250d d'entrée de gamme (43.750 €). 

Source de l'article : Turbo.fr

Contactez-nous pour obtenir plus d'informations.

Laisser un commentaire