Ford victorieux au Mans 50 ans après !

Ford victorieux au Mans 50 ans après !

Article publié le 20/06/2016.

classé dans : Actualité Ford

Ford victorieux au Mans !

Dimanche 19/06 à 15h00, la Ford GT N°68 de Sébastien Bourdais (France), Joey Hand (Etats-Unis) et Dirk Müller (Allemagne) a franchi la ligne d'arrivée du circuit de la Sarthe en grand vainqueur des 24 Heures du Mans 2016. La Ford GT N°69 de Ryan Briscoe (Australie), Scott Dixon (Nouvelle Zélande) et Richard Westbrook (Royaume-Uni) s’empare de la troisième place et termine elle aussi sur le podium. Les Ford GT N°66 et N°67 se classent respectivement quatrième et neuvième du classement. “C’est un moment historique pour Ford”, se réjouit Bill Ford, président exécutif de Ford. “Nous avons rêvé d’un retour au Mans, 50 ans après l’incroyable victoire de 1966. Nous voulions affronter la concurrence dans l’épreuve la plus difficile du monde. Voir aujourd’hui la Ford GT franchir la ligne d’arrivée en tête est une fierté indescriptible. Les équipes qui ont conçu, construit et piloté la Ford GT ont travaillé sans relâche pour nous amener à ce résultat et je suis fier de chacun d'eux. Avec le team Ford Chip Ganassi Racing, ça a été un vrai travail d'équipe. Aujourd'hui nous avons une nouvelle fois fait l'histoire. Je ne peux pas être plus fier”.

Révélée au Mans l'année dernière, la Ford GT de course a remporté Le Mans seulement 395 jours après avoir effectué ses premiers tours de roue. C’était le 20 mai 2015, au Calabogie Motorsports Park Canada. Il a fallu un travail herculéen du team Ford Chip Ganassi Racing pour permettre à la voiture de gagner Le Mans en un peu plus d'un an.

“Construire une nouvelle voiture et la faire courir au Mans est une tâche monumentale”, commente Mark Fields, président directeur général de Ford. “Nous y avons cru et nous sommes allés au bout de la course automobile la plus prestigieuse du monde. Ça a été incroyable de partager cet événement avec nos concessionnaires, les propriétaires, les employés, les sponsors et les invités qui sont tous aujourd’hui très fiers de faire partie de la famille Ford. Chaque constructeur engagé dans la catégorie GTE Pro a combattu dans le meilleur esprit de compétition. Nous sommes ravis d'avoir joué notre rôle dans cette course incroyable”.

Après une bataille titanesque avec la Ferrari N°82, la Ford GT N°68 a pris la tête pour la dernière fois dans la 20ème heure de course. Joey Hand était au volant lors des trois occasions qu’a eu la Ford de passer la Ferrari, ranimant au passage une rivalité de 50 ans entre les deux constructeurs.

“Nous avions dit que nous voulions gagner. Le faire réellement est quelque chose d’énorme. Cette équipe a vu le jour en peu de temps. Tout le monde a notamment travaillé dur entre Noël et Nouvel An pour nous donner une voiture compétitive. Aujourd’hui, nous avons roulé comme si c’était un sprint de 24 heures. J'ai gagné beaucoup de courses, mais celle-ci est spéciale. Je suis honoré de faire partie de cette aventure et de la famille Ford”, témoigne Joey Hand.

Cette victoire est particulièrement importante pour Sébastien Bourdais, qui est né au Tertre Rouge. Le Français avait déjà participé 10 fois au Mans auparavant, mais c’est sa première victoire.

“C’est un sentiment incroyable d'y être arrivé”, savoure Sébastien Bourdais. “Il y a eu tant d'efforts et tant d'émotions. Remporter le trophée pour Ford et toutes les équipes impliquées est indescriptible”.

La Ford GT N°66 pilotée par Billy Johnson (Etats-Unis), Stefan Mücke (Allemagne) et Olivier Pla (France) était en bonne position pour le podium, mais un petit problème électrique les en a empêché.

La Ford GT N°67 des Britanniques Marino Franchitti, Andy Priaulx et Harry Tincknell a souffert d'un problème de boîte de vitesses en début de course. Les pilotes ont ensuite tenté de rattraper leur retard initial durant la quasi-totalité des 24 heures, pour finalement terminer à la neuvième place.

Avec sa 175ème victoire en tant que propriétaire de l'équipe, Chip Ganassi devient le seul propriétaire de l'histoire à remporter les 500 Miles d’Indianapolis, les 500 Miles de Daytona, les 400 Miles de Brickyard, la Rolex 24 de Daytona, les 12 Heures de Sebring et les 24 Heures du Mans.

Ce week-end, la Ford GT N°66 a gagné le nombre maximum de points attribués pour le Championnat Monde d'Endurance FIA, ce qui relance la compétition pour le reste de la saison. Le team Ford Chip Ganassi Racing retourne un peu plus léger vers les Etats-Unis pour la prochaine manche du Championnat IMSA SportsCar WeatherTech qui aura lieu à Watkins Glen le 3 Juillet.

Contactez-nous pour obtenir plus d'informations.

Laisser un commentaire