La nouvelle Ford GT va faire le tour du circuit des 24 Heures du Mans… à Paris !

La nouvelle Ford GT va faire le tour du circuit des 24 Heures du Mans… à Paris !

Article publié le 07/06/2016.

classé dans : Actualité Ford

La nouvelle Ford GT va faire le tour du circuit des 24 Heures du Mans… à Paris !

  • Les 18 et 19 juin, le team Ford Chip Ganassi Racing alignera quatre Ford GT au départ des 24 Heures du Mans 2016, 50 ans après le triplé historique de Ford dans l’épreuve sarthoise. A dix jours de ce grand come-back, la version “Racing” de la nouvelle Ford GT bouclera demain le tour du Mans le plus lent de l’histoire… dans les rues de Paris.Doubler une Ford GT de course paraît hautement improbable. En doubler une en plein Paris, cela tient même du fantastique. Demain, à l’heure où les rues de la capitale sont habituellement chargées, certains automobilistes auront pourtant cette chance.Installée sur le plateau vitré d’un camion dédié à l’opération, la Ford GT va en effet visiter tous les hauts lieux de la capitale en suivant le tracé officiel des 24 Heures du Mans. La nouvelle supercar de Ford devrait, en revanche, mettre quelques heures à boucler les 23,5 km de son tour de piste parisien, lorsqu'il faut moins de 4 minutes pour venir à bout du tracé sarthois (Le circuit du Mans mesure 13,629 km).
  • Les curieux pourront se presser demain, mercredi 8 juin 2016, à partir de 9h00, place de l’Etoile, d’où la Ford GT débutera son tour. Voilà les différentes étapes que le véhicule suivra ensuite :
  • Arc de Triomphe | 9h00
  • Champs Elysées
  • Concorde
  • Le Louvre
  • Hôtel de Ville
  • Bastille
  • Gare de Lyon
  • Bibliothèque Nationale
  • Place d’Italie
  • Montparnasse
  • Rue du commerce
  • Tour Eiffel
  • Place du Trocadero
  • Arc de Triomphe | 14h00

Les pilotes évoquent leur passage préféré du circuit

Lors de sa promenade parisienne, la Ford GT arpentera les plus beaux sites de la capitale. Les pilotes qui s’attaquent au Mans, eux, ont leurs préférences quant au tracé. Mais au moment de désigner le plus bel endroit du circuit, une zone en particulier fait l’unanimité.

“Les Virages Porsche”, estime sans détour Richard Westbrook, qui fera partie de l’équipage de la Ford GT 69. “Vous venez de sortir des bois. Vous y avez été à l'air libre un moment et les pneus ont eu le temps de refroidir un peu. Et là, vous arrivez soudainement dans l’une des zones les plus redoutables du sport automobile. Vous enchainez des virages gauche/droite incroyablement rapides avec très peu d'appuis aérodynamiques. C’est vraiment terrible. Lorsque vous faites un passage parfait sur cette zone, c’est un sentiment très spécial”, poursuit le pilote anglais.

“C’est une zone qui laisse très peu de place à l’erreur et qui ne pardonne rien”, confirme Sébastien Bourdais. Le Français, sera lui au volant de la Ford GT N°68. Manceau d’origine, il sait combien cet enchaînement est délicat. “Grande vitesse, concentration maximale… C’est le point du circuit où la pression est la plus élevée”. Stefan Mücke, pilote de la Ford GT N°66 abonde dans ce sens. “Vous pouvez gagner ou perdre beaucoup de temps dans ces virages. Les réglages de la voiture doivent être parfaits. Et quand c’est le cas, vous y avez de très bonnes sensations, surtout si vous êtes dans la voiture pendant “l’Happy Hour”, ce moment magique entre 5h à 7h du matin”.

Pour le tour parisien de la Ford GT, cette succession de virages se passera dans le quartier de Montparnasse. Nul doute que la rapidité sera toute relative.

Un optimisme grandissant avant Le Mans

Pour son retour à la compétition lors de la manche inaugurale de la saison 2016 du Championnat du Monde d’Endurance, à Silverstone, les Ford GT du team Ford Chip Ganassi Racing se sont classées 4ème et 5ème de la catégorie LMGTE Pro. Lors de la 2ème manche – les 6 Heures de Spa -, l’équipe a progressé et est parvenue à placer des Ford GT aux 2ème et 6ème places. L’optimisme grandit ainsi de plus en plus quelques jours avant Le Mans.

Pour l’épreuve sarthoise, la Ford GT N°66 sera pilotée par l'Allemand Stefan Mücke, le Français Olivier Pla et l’américain Billy Johnson, tandis que les Anglais Marino Franchitti, Andy Priaulx et Harry Tincknell constitueront l’équipage de la Ford GT N°67. La Ford GT N°68 sera pour sa part pilotée par l’Américain Joey Hand, l'Allemand Dirk Müller, mais également par le Français Sébastien Bourdais. Le Néo-Zélandais Scott Dixon, rejoindra lui l’Anglais, Richard Westbrook et l’Australien Ryan Briscoe au volant de la voiture n°69.

La toute nouvelle Ford GT est la vitrine technologique de Ford en matière d’aérodynamique et de réduction des masses, notamment grâce à sa structure en fibre de carbone. Le Ford GT est propulsée par un nouveau V6 bi-turbo EcoBoost, le moteur EcoBoost le plus puissant jamais produit par la marque.

Pour visualiser le parcours que la Ford GT suivra dans Paris, cliquez sur ce lien : https://goo.gl/maps/1k2icYAEF3C2

Contactez-nous pour obtenir plus d'informations.

Laisser un commentaire